L’action sanitaire et sociale de l’ANGDM : ce qui change au 15 juillet

, par Souad Daho

A la suite de la décision du conseil d’administration du 11 juillet 2019, les prestations de l’action sanitaire et sociale évoluent.

Afin de préserver et développer les prestations les plus indispensables pour le maintien à domicile des plus fragiles, le conseil d’administration a été amené à recentrer le règlement national d’action sanitaire et sociale autour des prestations les plus essentielles.
A compter du 15 juillet 2019 :

A la suite de la décision du conseil d’administration du 11 juillet 2019, les prestations de l’action sanitaire et sociale évoluent.

Afin de préserver et développer les prestations les plus indispensables pour le maintien à domicile des plus fragiles, le conseil d’administration a été amené à recentrer le règlement national d’action sanitaire et sociale autour des prestations les plus essentielles.
A compter du 15 juillet 2019 :

Certaines prestations sont modifiées :

  • il ne sera plus possible de cumuler les aides au financement des fournitures pour incontinence avec l’allocation personnalisée d’autonomie
  • la 1ère séance de pédicurie n’est plus prise en charge, mais, pour simplifier les procédures, les autres séances feront l’objet d’une aide forfaitaire
  • les prises en charge des factures de produits auditifs, optiques ou dentaires sont plafonnés

Deux prestations sont supprimées :

  • L’indemnité de funérailles. Mais l’allocation décès continue à pouvoir être versée par votre caisse de sécurité sociale)
  • L’aide à l’entrée en EHPAD. (mais il existe une aide au cautionnement EHPAD qui peut être sollicitée auprès de l’ANGDM).

Le barème d’aide à domicile sera modifié à compter du 1er octobre 2019, entrainant une très légère augmentation du reste à charge pour les bénéficiaires de cette prestation.

Ces mesures ont été prises afin de poursuivre le développement des objectifs poursuivis par l’ANGDM à travers son action sanitaire et sociale :

  • Réduire les restes à charge des plus fragiles et faciliter l’accès aux soins
  • Permettre aux personnes de vieillir le plus longtemps possible chez elles, en adaptant les logements aux conséquences du vieillissement pour un meilleur confort de vie à domicile et en mettant en place les aides nécessaires (aides à domicile, portage de repas, téléalarme).
  • Maintenir du lien social par un programme de sorties, excursions, groupes de parole…
  • Donner du répit aux aidants familiaux par les échanges, des ateliers thématiques, l’accès à l’information sur leurs droits et statut

Le formulaire de demande de prestations d’ASSainsi que l’ensemble du règlement national d’action sanitaire et sociale sont téléchargeables sur le site internet de l’agence (www.angdm.fr).

L’ANGDM met à votre disposition son service social afin de vous aider dans l’appréciation de vos besoins pour améliorer, préserver votre autonomie à votre domicile, dans le respect de vos choix.

Vous bénéficierez d’un accueil et d’une écoute vous permettant d’être orienté vers la réponse la plus appropriée à vos préoccupations et d’envisager avec vous les prestations nécessaires. Le service social peut également vous proposer de participer à des actions collectives et des actions de prévention et de promotion de la santé en partenariat avec les services médicaux.

Afin de constituer votre demande ou pour tout renseignement, n’hésitez pas à vous rapprocher des services d’accueil de l’agence :

• Plateforme téléphonique : 03 21 79 48 48
• Centrale de réservation « vacances et loisirs » : 03 21 79 77 00
• Site internet : www.angdm.fr
• Antenne régionale et service social proches de chez vous
• Correspondance :
ANGDM
110 avenue de la fosse 23
CS 50019
62221 NOYELLES SOUS LENS