Politique Qualité

, par Christine

La qualité est au cœur de l’action de l’agence nationale pour la garantie des droits des mineurs. En tant que gestionnaire de fonds publics, au service des bénéficiaires, elle se doit d’en assurer le juste versement, en temps et en heure. La qualité de service, la recherche constante de la satisfaction de nos bénéficiaires, sont
des valeurs de l’agence et de ses agents.

Au fil des ans, l’organisation interne de l’agence s’est affinée et améliorée pour mieux répondre à cette volonté de qualité et d’adaptation des missions qui lui sont confiées. La formalisation de la démarche qualité constitue la suite naturelle de cette dynamique.

J’ai souhaité y engager l’agence, sur l’ensemble de son périmètre géographique et fonctionnel.

Pour ce faire, cette politique qualité repose sur 3 orientations stratégiques

1. La première orientation est de mettre le bénéficiaire au cœur du dispositif :

  • En répondant de manière équitable aux attentes de tous les bénéficiaires,
  • En améliorant l’écoute et la satisfaction des bénéficiaires,
  • En proposant une offre de service qualitative et adaptée.

2. La deuxième orientation est de favoriser l’amélioration continue de notre fonctionnement.
Les principaux axes identifiés sont :

  • La formalisation des bonnes pratiques,
  • Les échanges d’informations et le traitement des données,
  • Le décloisonnement de l’organisation par l’amélioration de la communication interne,
  • La gestion efficace des moyens humains, matériels et financiers,
  • Et la prise en compte des enjeux du développement durable.

3. La troisième orientation est de répondre aux enjeux de l’avenir de l’agence.
La démarche qualité doit aussi permettre à l’agence de mieux faire connaître et reconnaître son savoir-faire auprès de ses partenaires actuels et potentiels.

La démarche qualité concerne tout le personnel de l’agence. Chacun à son poste détient les moyens d’améliorer les processus.

Le principe de l’amélioration continue des performances est un principe central. Périodiquement, l’agence fera le point sur les améliorations constatées, et définira un nouveau plan d’amélioration. Il est fondé sur l’écoute de nos bénéficiaires et les audits internes.

Je m’engage à veiller à la réalisation de ces orientations et à la conformité de l’agence vis-à-vis des exigences de ses parties prenantes, notamment au travers de la mise en place, par étape, d’un système de management de la qualité, et d’échanges réguliers avec le responsable et les membres du groupe qualité, à qui j’ai confié la mission de supervision de la démarche.

Paris, le 28 mars 2017
Miche PASCAL
Directeur général