Présentation de l’ouvrage collectif de l’ANGDM à Gardanne

, par Souad Daho

Une présentation de La Mine en France : Histoire industrielle et sociale a été organisée à Gardanne, le 25 juin 2019.

Le pôle d’activité du puits Yvon Morandat, du nom du premier président de Charbonnages de France, a été spécialement choisi pour l’événement. Ce lieu est le symbole d’une volonté de transition énergétique et économique. Le projet porté par la SEMAG (la Société Economie Mixte d’Aménagement de Gardanne) et la mairie de Gardanne vise à faire du carreau de la mine non seulement un pôle de développement pour les entreprises du secteur des énergies nouvelles et renouvelables, mais aussi un centre de culture scientifique, technologique et industriel.

30 personnes étaient présentes, parmi lesquelles l’attaché parlementaire du député de la 10e circonscription des Bouches-du-Rhône, Gaëlle Seriat-Gautier, la directrice de l’AGAFPA, Valérie Squillari pour Identités Mutuelle, Emmanuelle Catanzaro pour le bailleur social 3F IMED, et les représentants de mineurs : CFDT, CFTC et FO.

Le Directeur général de l’ANGDM, Michel Pascal et le Président du Comité d’histoire, Jean-Charles Besson ont ouvert l’après-midi par une présentation transversale de l’ouvrage collectif. Ils ont rappelé que La Mine en France : Histoire industrielle et sociale constitue la concrétisation du devoir de mémoire de l’ANGDM et vise à montrer en quoi la mine a bien été souvent précurseur dans toutes les avancées sociales, industrielles, sanitaires, sécuritaires.

L’ouvrage collectif de l’ANGDM, une référence de la littérature industrielle

Ce livre est l’aboutissement de deux années de travail pendant lesquelles 37 auteurs, des spécialistes, des universitaires, des conservateurs de musées ont apporté leurs contributions et racontent leur expérience de la mine. Michel Pascal et Jean-Charles Besson ont également souligné son caractère inédit et original car il aborde toutes les substances minières (charbon, fer, or, uranium, sel…) toutes régions confondues. Enfin, la riche iconographie au fil des pages, la diversité des thématiques pourraient faire de ce beau livre de 250 pages une référence de la littérature minière.

Une table ronde pour élargir le débat

Pourquoi avoir choisi ce site industriel minier pour construire un projet de reconversion d’envergure ?

Existent-ils des risques environnementaux liés aux dégâts miniers en sous-sol ?

En quoi consiste le projet de transformation du puits Morandat en pôle économique, énergétique et culturel majeur de la région ?

Jean-Claude Lazarewicz, dernier directeur du puits Morandat avant sa fermeture en 2003, Roger Cosquer, ancien responsable du département prévention et sécurité minière au BRGM (bureau de recherches géologiques et minières) et Elsa Long-Brun, ingénieure urbaniste de la SEMAG ont dialogué autour de ces thématiques.

En complément de la publication de l’ouvrage, un film documentaire de 20 minutes Après la mine a été réalisé par l’ANGDM. Les témoins de la fermeture des exploitations minières livrent leurs expériences, leurs ressentis et leurs espoirs pour l’avenir.

La Mine en France : Histoire industrielle et sociale, ouvrage collectif sous la direction de l’ANGDM, 248 pages, 2018

Prix de vente : 35€

Disponible en librairie et sur les sites de vente en ligne ou en contactant les éditions Domini : sdomini@wanadoo.fr ou ouvrage.mine@angdm.fr